Ausone, le témoin d’une époque

Statue du poète Ausone (309-394).
Statue du poète Ausone (309-394).

II est l’un des très rare, sinon le seul écrivain de l’époque gallo-romaine et le témoin privilégié de son siècle. Né à Bordeaux le 11 avril 309, Ausone, après des études de grammaire et de droit, connaît le succès grâce à ses poèmes. En 367, l’empereur Valentinien l’appelle à la cour de Trèves afin d’être le précepteur de son fils Gratien. Cette fonction lui permet ainsi d’accéder aux charges de consul et de préfet des Gaules. Tout en administrant son territoire, Ausone poursuit son œuvre littéraire et célèbre avec talent les paysages de la Moselle et de la Gaule méridionale, les plaisirs de la bonne chère. Poète et fin gourmet, il apprécie particulièrement les huîtres, celles qu’on trouve dans sa ville natale de Bordeaux car, écrit-il, « elles sont les meilleures… Elles ont la chair grasse et blanche, un jus doux et délicat où une légère saveur de sel se mêle à celle de l’eau marine ». En 388, Ausone, lassé de ses fonctions préfectorales et souhaitant consacrer plus de temps au bonheur de vivre qu’au travail administratif et aux honneurs, quitte la cour de Trèves pour se retirer sur ses terres, près de Bordeaux, où il meurt en 394.