Avignon, la cité des papes

Bertrand de Got, devenu Clément V (mort en 1314).
Bertrand de Got, devenu Clément V (mort en 1314).

Avant d’être la cité des papes, la ville d’Avignon est un comptoir massaliote puis celte et, enfin, romain. Située sur la rive gauche du Rhône, elle devient ainsi une cité commerciale prospère.
Partie intégrante de la Provence, la ville se rebelle, avec Arles et Marseille, contre la maison d’Anjou qui tente d’asseoir sa mainmise sur la Provence. Mais la résistance, dirigée par Barral des Baux, est de courte durée et Avignon va tomber dans l’escarcelle angevine de façon définitive en 1290. Avignon, qui se trouve au cœur du monde chrétien occidental, devient un centre intellectuel important, surtout après la fondation, par Boniface VIII (1235-1303), en 1303, de l’université d’Avignon.
Quelques années plus tard, Avignon connaît une ère de prospérité incomparable lorsque le pape Clément V (mort en 1314) décide, en 1309, de s’installer à Avignon. Plusieurs papes vont désormais se succéder dans cette « concurrente » de Rome, qui devient propriété du Saint-Siège en 1348.