Buffalo Bill, la terreur de l’Ouest

William Cody, alias Buffalo Bill (1846-1917).
William Cody, alias Buffalo Bill (1846-1917).

Chasseur célèbre, metteur en scène de spectacle, éclaireur du Pony express puis de l’armée ; ou bien massacreur de bisons et tueur d’Indiens : qui était réellement Buffalo Bill, cette figure incontournable du Far west ?
William Frederick Cody, né dans l’Iowa en 1846, débute sa carrière lors de la guerre de Sécession (1861-1865) comme éclaireur chez les Nordistes. C’est alors qu’il fait la rencontre du général Custer, réputé pour sa lutte acharnée et sanglante contre les Indiens. À la fin de la guerre, Custer est désigné par les autorités fédérales pour repousser les Indiens hors de la plaine allant des Montagnes Rocheuses au Mississipi, afin d’installer un réseau ferroviaire. Il s’adjoint l’éclaireur William Cody qui, entre temps, a apporté sa contribution à l’histoire légendaire du Pony express, une société de distribution de courrier qui n’hésitait pas à braver les distance et les Indiens. Sous le commandement de Custer, Cody joue d’ailleurs plus qu’un rôle d’éclaireur : en effet, n’est-ce pas lui qui a tué puis scalpé le chef cheyenne Main-Jaune ?
L’éclaireur va également mettre ses talents de chasseur hors-pair au service de la compagnie ferrovière Kansas Pacific en les approvisionnant en viande de bison. Une activité qui achèvera de faire sa réputation et qui lui vaudra le surnom de Buffalo Bill, « buffalo » signifiant bison. On raconte même qu’il aurait abattu, au cours d’un « duel » -ou plutôt d’un concours- d’où il sortit d’ailleurs vainqueur, pas moins de 69 bisons en une seule journée !
Mais peut-être n’est-ce là qu’une légende née sous la plume du journaliste Edward Judson qui, sous le nom de Ned Buntline, va s’ingénier à faire de Cody un héros de l’Ouest américain. Cody, apparemment aussi doué en communication qu’armé d’un fusil, va lui-même s’y atteler. De 1882 à 1912, il monte et présente le Buffalo Bill’s Wild West show, un spectacle grandeur nature où les attaques de diligences le disputent aux scènes de combat avec les Indiens. Une tournée mondiale va faire découvrir à des millions de spectateurs les aventuriers du Far west.
A sa mort, en 1917, Buffalo Bill est célèbre dans le monde entier mais il n’est pas encore la figure mythique que l’on connaît. Ce sont les westerns et la littérature populaire américaine qui vont lui donner ce statu supplémentaire : celui de héros.