Conan Mériadec, duc d’Armor

Le légendaire roi Arthur en armure (gravure du XIXe siècle).
Le légendaire roi Arthur en armure (gravure du XIXe siècle).

Il est le plus célèbre des ducs de Bretagne ; le plus célèbre et certainement le plus Breton si l’on en croit les quelques éléments que nous possédions sur ce personnage mi-hsitorique mi-légendaire. Né en Bretagne -la Grande-, Conan ou Caradog serait passé en Gaule vers 384 avec les troupes du tyran Maxime. C’est d’ailleurs sous l’égide romaine, avec son  accord, qu’il aurait gouverné 26 ans durant, avant de prendre le pouvoir en propre. Duc de Bretagne par la grâce des Romains, il serait devenu roi d’Armorique en 409 par la volonté des habitants eux-mêmes. Un parcours qui rappelle furieusement celui d’Arthur en Grande-Bretagne, roi de légende autant que d’histoire, général romain devenu souverain breton, symbole d’une résistance aux Romains pour Conan, aux Saxons pour Arthur. De fait, c’est avant tout le symbole que représente aussi bien Arthur que Conan Mériadec qui ont fait leur célébrité. Le symbole de la résistance à l’envahisseur, celui de l’âme bretonne en fait. Quant à Conan Mériadec, si son existence est parfois sujette à caution, son rôle ne fait aucun doute : il est le socle, l’assise bretonne sur laquelle se fondera la dynastie des princes et ducs de Bretagne.