De l’hévéa à Goodyear

Charles de La Condamine (1701-1774).
Charles de La Condamine (1701-1774).

C’est en voyant les Haïtiens jouer avec une balle en élastique que Christophe Colomb découvrit, lors de son second voyage en Amérique (1493-1496), le caoutchouc. Deux siècles plus tard, les Français La Condamine et Fresneau donnaient les premières descriptions scientifiques de l’arbre à caoutchouc, autrement dit de l’hévéa, ainsi que des méthodes d’extraction employées par les Indiens. Il faudra encore un siècle et la découverte du benzol par Charles Macintosh (1820) puis celle de la vulcanisation permettant d’insensibiliser le matériau aux variations de température par Goodyear (1839) pour que John Dunlop imagine le pneumatique. De fait, la fin du XIXe siècle marque l’apogée de la recherche en matière de cycle, depuis la bicyclette jusqu’à l’automobile et la naissance d’une industrie désormais florissante.