Grenade aux catholiques

Grenade aux rois catholiques ! , crie un héraut depuis la tour de la Vela, lorsque Boabdil, dernier roi de Grenade, franchit la Porte des Sept Étages.
Le royaume de Grenade, vassal de la Castille depuis 1246, vient de tomber. Profitant des intrigues de harem qui secouent le royaume arabe de Grenade, les Rois Catholiques reprennent une Reconquista entreprise sept siècles auparavant. Il ne faudra qu’un an pour que Ferdinand II (1479-1516) ainsi qu’Isabelle Ire (1474-1504) s’emparent de la dernière possession musulmane en Occident.
Le 25 novembre 1491, alors que les Espagnols remportent victoire après victoire depuis près d’un an, c’est la capitulation finale et, le 2 janvier 1492, Boabdil remet les clefs de l’Alcazar à Ferdinand. En cette « annus mirabilis », la grande Espagne catholique a mis fin à la présence arabe en Europe.