La conjuration des Pazzi

Face à l’apogée des Médicis qui, depuis Cosme l’Ancien (1389-1464) tiennent étroitement les rênes du pouvoir à Florence, une famille, les Pazzi, rivale de celle des Médicis, se soulève.
Les conjurés, poussés par les Pazzi et soutenus par Sixte IV, se retrouvent, le 26 avril 1478, dans la cathédrale de la ville. Julien et Laurent de Médicis sont pris au piège. Julien est égorgé, mais Laurent, blessé, se réfugie dans la sacristie où il se barricade. Sauvé par ses fidèles, Laurent est acclamé par le peuple. Sa vengeance est implacable : il extermine soixante-dix membres de la famille des Pazzi. Laurent est, alors, le « souverain légitime » de Florence.