La déposition d’Édouard II

Édouard II d'Angleterre (1284-1327).
Édouard II d’Angleterre (1284-1327).

Jamais jusque-là un roi d’Angleterre n’avait été déposé. Assurément, Édouard II n’avait jamais fait preuve d’une personnalité très affirmée, que ce soit en tant que prince de Galles ou, à partir de 1307, en tant que roi, mais personne n’aurait imaginé qu’il soit forcé d’abdiquer… encore moins que ce soit sa femme qui le dépose ! Depuis la France et soutenue par son amant Roger Mortimer et son beau-frère, Edmond, Isabelle de France va organiser l’invasion de l’Angleterre de main de maître.Rien ne résistera à la volonté farouche de cette belle Capétienne de se débarrasser d’un époux qui n’en a que le nom -il est homosexuel et dominé par ses favoris- afin d’asseoir sur le trône un enfant promis à un grand avenir : son fils, Édouard III…
Début 1327, Isabelle de France fait déposer Édouard II qui est jeté en prison où il sera, peu de temps après, exécuté atrocement.

La déposition d’Édouard II

Édouard II d'Angleterre (1284-1327).
Édouard II d’Angleterre (1284-1327).

Jamais jusque-là un roi d’Angleterre n’avait été déposé. Assurément, Édouard II n’avait jamais fait preuve d’une personnalité très affirmée, que ce soit en tant que prince de Galles ou, à partir de 1307, en tant que roi, mais personne n’aurait imaginé qu’il soit forcé d’abdiquer… encore moins que ce soit sa femme qui le dépose ! Depuis la France et soutenue par son amant Roger Mortimer et son beau-frère, Edmond, Isabelle de France va organiser l’invasion de l’Angleterre de main de maître.Rien ne résistera à la volonté farouche de cette belle Capétienne de se débarrasser d’un époux qui n’en a que le nom -il est homosexuel et dominé par ses favoris- afin d’asseoir sur le trône un enfant promis à un grand avenir : son fils, Édouard III…
Début 1327, Isabelle de France fait déposer Édouard II qui est jeté en prison où il sera, peu de temps après, exécuté atrocement.