La France contre la papauté

Benedetto Caetani, devenu Boniface VIII (v.1235-1303).
Benedetto Caetani, devenu Boniface VIII (v.1235-1303).

Cy veut le roy, cy veut la loy, maxime, ô combien, véridique sous le règne de Philippe IV le Bel (1285-1314). Conseillé par des légistes pointilleux, le petit-fils de Saint Louis va étendre la puissance de la France, luttant contre les ambitions anglaises et l’autorité du pape.
S’opposant aux multiples taxes dont le roi accable le clergé, Boniface VIII  tente d’endiguer la mise sous tutelle des prélats par le pouvoir royal et publie, en 1301, la bulle Ausculta fili, blâmant le roi pour ses excès de pouvoir. Sans scrupule, Philippe le Bel fait falsifier la bulle et, l’ayant rendu inadmissible aux yeux de ses sujets, la fait circuler dans le pays avant de la faire brûler.
Ainsi assuré du soutien de la nation, il convoque, le 10 avril 1302, les États généraux. Les représentants du clergé, de la noblesse et des « bonnes villes » de France, pour la première fois réunis, approuvent unanimement le souverain et signent un acte de protestation contre le pape. La France vient d’affirmer, haut et fort, son indépendance vis-à-vis de Rome.