La révolution avortée de 1484

Charles VIII (1470-1498).
Charles VIII (1470-1498).

Suite à la mort de Louis XI, le peuple se sentit si soulagé qu’il s’en prit aux anciens conseillers de ce roi qu’il avait détesté. La couronne avait échu à un enfant de treize ans et il paraissait évident pour tous que le jeune roi ne pouvait gouverner seul au milieu de ces débordements. On décida donc la réunion d’états généraux qui s’ouvrirent le 15 janvier 1484 à Tours. Là, un seigneur bourguignon, Philippe Pot, se leva et, devant tous et alors que les princes réclamaient le gouvernement du royaume à cor et à cri, déclara :
-Le peuple souverain créa, à l’origine, des rois par son suffrage… N’avons-nous pas lu souvent que l’État est la chose publique ? La chose publique n’est que la chose du peuple ; c’est lui qui l’a confiée aux rois…

Cette belle déclaration, au parfum légèrement révolutionnaire, conduisit à la formation d’un conseil composé des anciens conseillers de Louis XI, des princes et de douze personnes choisies par l’assemblée…
Pourtant, malgré ces belles paroles, la régence sera belle et bien assurée par Anne de Beaujeu, sœur du jeune roi.