La saga de Thésée

Avant d’être un héros grec, Thésée est un héros athénien qui allait faire de la cité une des plus prospères de l’Attique. Fils caché du roi athénien Égée et de la princesse Aethra, Thésée vint à Athènes sur le conseil de sa mère afin de se faire reconnaître par son père et d’hériter du trône. En chemin, Thésée prouva sa vocation héroïque en tuant une truite monstrueuse, un fils d’Héphaïstos, le dieu de la forge et du feu, et en s’emparant du trône d’Éleusis. Arrivé à Athènes, Thésée se fit reconnaître par Égée en arborant une épée que ce dernier avait laissée à Aethra. Devenu l’héritier déclaré du vieux souverain, il décida de faire cesser la coutume qui voulait que, chaque année, Athènes livre sept jeunes garçons et sept jeunes vierges à Minos, roi de Crète, afin qu’ils soient livrés en pâture au terrible Minotaure, être monstrueux mi-homme mi-taureau qu’avait engendré Pasiphaé, l’épouse de Minos.
Arrivé en Crète, Thésée, sur l’inspiration d’Aphrodite, séduisit Ariane, la plus jeune des filles de Minos. Il se trouve qu’Ariane était aussi belle qu’intelligente : elle donna à Thésée une épée et une pelote de fil dont le bout serait attaché à l’entrée, afin qu’il puisse ressortir du labyrinthe qu’avait construit Dédale. Thésée tua donc le Minotaure et put ressortir en tenant le précieux fil de la belle Ariane, qu’il avait promis d’épouser. Mais, alors qu’il repartait pour Athènes avec la jeune fille, Thésée, on ne sait pourquoi, l’abandonna sur une île… où elle fut bientôt consolée par Dionysos lui-même. Mais Thésée devait payer cher cette lâcheté : alors qu’il approchait de sa ville, il oublia de changer la voile du navire afin de signaler à son père qu’il avait survécu. Croyant son fils mort, Égée se jeta dans la mer qui porte désormais son nom.
Égée mort, Thésée devint le nouveau roi d’Athènes et, durant tout son règne, il tâcha de consolider l’influence de la ville et même d’unifier toutes les villes d’Attique. Son statut de héros ne lui laissait cependant pas de répit. C’est ainsi qu’il eut à combattre les Amazones et qu’il captura leur reine, Hippolyte, qui devait lui donner un fils, appelé également Hippolyte. La reine des Amazones morte, Thésée décida de se remarier… avec Phèdre, la propre sœur d’Ariane. Plus tard, Phèdre se prit de passion pour Hippolyte, son beau-fils, qui la repoussa. Humiliée, elle se suicida… après avoir accusé Hippolyte d’avoir tenté de la violer. Fou de rage, Thésée exila son fils qui se tua en tombant d’une falaise avec son char.
Privé de femme et de descendance, Thésée résolut d’enlever Hélène, fille de Zeus et de Léda… qui était alors âgée de douze ans ! Mais Hélène avait également deux frères, Castor et Pollux, connus sous le nom de Dioscures, qui triomphèrent des Athéniens et exilèrent Thésée.
Thésée se réfugia à Scyros où sa carrière de héros s’acheva misérablement : effrayé par la réputation de Thésée, le roi de l’île le poussa du haut d’une falaise. Durant des années, les os blanchis du héros grec devaient rester aux pieds de la falaise, jusqu’à ce que les Athéniens daignent se souvenir de celui qui fut leur plus grand roi…