Le bouclier de Brennus

Depuis un siècle, Rome étendait lentement mais sûrement son influence sur le Latium. Elle venait à peine, grâce au dictateur Camille, de soumettre Véies, où se concentrait la résistance étrusque, quand se présentèrent à ses portes les hordes gauloises de Brennus.
Établi dans la plaine du Pô depuis environ 400 av. J.-C., le chef gaulois connu sous le nom de Brennus lance un raid contre Rome. La résistance est inexistante et, le 16 juillet 390 av. J.-C., les barbares sont dans la ville, où ils ne rencontrent que quelques patriciens chenus…
Finalement, Brennus et ses Gaulois quitteront Rome au prix d’un lourd tribut, versé dans le bouclier de Brennus. Rome se relèvera cependant rapidement de cet épisode et mettra moins de trente ans à rétablir son hégémonie sur le Latium.