Le mystérieux peuple étrusque

Scène de jeux (fresque étrusque).
Scène de jeux (fresque étrusque).

Des prédécesseurs des Romains, on ne sait quasiment rien. Et le peu que l’on sache demeure sujet à caution. Pourtant, ils édifieront la plus importante civilisation de la péninsule avant celle des Romains.
Appelés "Tusci" ou "Etrusci" par les Romains, ils étaient désignés sous le nom de "Tyrsenoï" par les Grecs et se nommaient eux-mêmes "Rasena". Leur langue demeure indéchiffrable autant que leur origine qui, malgré quelques hypothèses, reste un mystère. Hérodote évoque une origine asiatique, de Lydie plus exactement, que ce peuple aurait quitté vers le XIIIe siècle avant J.-C. pour gagner la péninsule italique ; Denys d’Halicarnasse, les Etrusques seraient originaires… d’Etrurie ! Bref, ils seraient un peuple autochtone quant Tite-Live laisse supposer qu’ils proviendraient du nord de l’Europe.
De fait, aucune de ces hypothèses n’est pleinement convaincante : la rupture constater dans la civilisation de Terramare interdit de rattacher les Etrusques à cette civilisation italique ancienne, ce qui éliminerait la suggestion de Denys d’Halicarnasse. L’idée d’Hérodote, qui était communément admise dans l’Antiquité, pèche essentiellement dans la datation, les Etrusques ayant sans doute fait leur apparition en Italie au VIIIe siècle avant J.-C..
Elle pèche mais à moitié seulement. De fait, il est fort possible que les Etrusques soient à associer aux Peuples de la mer qui, au XIIIe siècle avant J.-C., ont ravager les côtes méditerranéennes orientales et l’Egypte. Des Peuples de la mer qui comptaient dans les rang les "Turshu", nom que l’on peut rapprocher des " Tyrsenoï" grecs.
Sans doute attirés par les riches gisements de métaux de Toscane, les Etrusques se seraient dont installés dans la péninsule au VIIIe siècle avant J.-C.. Là, ils vont édifier une civilisation essentiellement urbaine, avec pour villes principales Volci, Tuscana, Pérouse, Volterra, Véies, Tarquinia… Ces cités, gouvernées par des rois et des magistrats choisis parmi la caste aristocratique, jouissaient d’une forte indépendance. Douze d’entre elles, cependant, s’étaient regroupées en une sorte de confédération.
Peuple essentiellement commerçant, les Etrusques vont étendre leur influence à tout le Latium dès le VIIe siècle et seront les véritables fondateurs de Rome, dont le nom "Rumon" -"la ville du fleuve"- est un nom étrusque. Les premiers rois de Rome seront d’ailleurs des Etrusques. Mais l’influence de ce peuple devait aller bien au delà du Latium : marins et pirates redoutables, ils feront une concurrence féroce aux Grecs et aux Carthaginois ; sur terre, ils s’aventureront jusqu’en Europe centrale et l’on pense qu’ils jouèrent un rôle non négligeable dans l’émergence de la civilisation de la Tène.
C’est cependant en Italie elle-même que se jouera la fin de la civilisation étrusque. Maîtres du Latium, les Etrusques avaient décidé de s’implanter en Campanie. Ils devaient fonder Capoue ou encore Pompéi mais allaient se heurter aux Grecs. L’alliance des Etrusques avec les Carthaginois ne devait rien changer et, en moins d’un siècle -au VIe siècle avant J.-C.-, la civilisation étrusque allait disparaître.