Le prince sans gloire

Portrait d'Antoine de Bourbon (1518-1562).
Portrait d’Antoine de Bourbon (1518-1562).

L’histoire peut être oublieuse, elle est également cruelle… Parmi ses victimes, se trouve Antoine de Bourbon, duc de Vendôme, époux de Jeanne d’Albert, reine de Navarre, et qui semble n’avoir eu d’autre gloire que d’engendrer le plus populaire de nos rois : Henri IV. Contrairement à son épouse, Antoine de Bourbon, initialement protestant, se convertit au catholicisme et devint un des chefs de l’armée royale. Sa vie entière ne sera d’ailleurs que batailles et sièges, ce qui causera sa perte : il mourra le 17 novembre 1562, touché mortellement en assiégeant Rouen. Certains historiens, quelque peu plaisantins peut être, ajoutent qu’il était en train de satisfaire un besoin naturel quand il reçut cet ultime coup d’arquebuse. Cela lui aurait même valu cette épitaphe :
Ami français, le prince ici gisant,
Vécut sans gloire et mourut en pissant.