L’entrevue de Couzières

Louis XIII et sa mère lors de l'entrevue de Couzières (gravure du XIXe siècle).
Louis XIII et sa mère lors de l’entrevue de Couzières (gravure du XIXe siècle).

En s’emparant d’un pouvoir qui lui revient de droit, Louis XIII le retire à sa mère et n’hésite pas à la retenir prisonnière. La fuite de la reine mère, aidée du duc d’Épernon, en février 1619, laisse pressentir une nouvelle guerre qui sera finalement évitée grâce à Richelieu… Cependant cette paix et la relative tranquillité du souverain ont un prix : Marie de Médicis reçoit le gouvernement de l’Anjou, conserve tous ses revenus, voit ses dettes payées et le duc d’Épernon reçoit cinquante mille livres pour compenser la perte de la ville de Boulogne, prise par les armées royales.
Puis, pour confirmer cette paix, les deux partis décident de se rencontrer : l’entrevue de Louis XIII et de sa mère a lieu à Couzières, le 4 septembre 1619. On raconte que la reine se serait écriée en voyant le roi :
-Dieu mon fils, je vous trouve grandi !
Ce à quoi le roi Louis XIII répondit aimablement :
-Ma mère, j’ai crû pour votre service.