Les Percy : entre fidélité et révolte

Un chevalier normand (d'après la tapisserie de Bayeux).
Un chevalier normand (d’après la tapisserie de Bayeux).

Comme souvent dans la noblesse anglaise, c’est en France, plus précisément en Normandie, que l’on trouve l’origine de la famille Percy. Guillaume de Perci -c’était l’écriture originale-, pour avoir participé à la conquête de l’Angleterre avec Guillaume le Conquérant, recevra du Normand des terres dans le Hampshire, le Lincolnshire et le Yorkshire. Trois siècles plus tard, un autre Percy, Henry, allait se distinguer en battant et en faisant prisonnier le roi d’Ecosse, David II Bruce à Neville’s Cross. Son arrière-petit-fils, portant le même nom, se distinguera également contre les Ecossais, ce qui lui vaudra cette fois d’être fait comte de Northumberland par Richard II… qui le bannira vingt ans plus tard. Mal lui en prit. Changeant de camp, Henry de Percy allait être un des artisans de l’avènement du duc de Lancastre, couronné sous le nom d’Henri IV, avant de se brouiller également avec ce roi, entraînant dans sa révolte ses deux fils. Tous deux allaient périr, l’un lors de la bataille de Shrewbury, l’autre exécuté (1403). Faisant un temps acte de soumission, Henry de Percy -qui avait décidément la révolte dans le sang-, participera ensuite au complot de l’archevêque Scroope, fuit en France et fut tué en tentant d’envahir l’Angleterre, ce qui inspirera à Shakespeare son "Henry IV". Ce dernier, devait rétablir le petit-fils du comte de Northumberland qui restera fidèle aux Lancastre… jusqu’au quatrième comte, lui aussi dénommé Henry Percy, qui se ralliera à Henri VII en 1485.
La question dynastique étant désormais réglée, c’est sur la question religieuse que les Percy devaient montrer leur différence. Le sixième comte s’étant vu destitué de ses droits pour avoir participé au Pèlerinage de Grâce -une insurrection qui doit son origine à la spoliation des monastères par Henri VIII-, son successeur, Thomas Percy devait se voir restituer le titre de ses ancêtres par Marie Tudor. Mais, fervent catholique, il déclencha, en 1569, une révolte en faveur de Marie Stuart… ce qui lui valu le billot et la béatification en 1895. Son frère, Henry Percy, huitième comte de Northumberland ne sera pas en reste : enfermé à la Tour de Londres, il y mourra en 1585.
La famille Percy, qui avait été de tous les combats mais également de toutes les révoltes, s’éteindra par les mâles en 1610.