L’Espagne passe aux musulmans… par traîtrise

Couronne des souverains wisigoths.
Couronne des souverains wisigoths.

Depuis le VIIe siècle, la royauté espagnole est élective et non plus héréditaire. Pourtant, en 710, quand le roi Wittiza meurt, il lègue le trône à son fils, Achila. La noblesse, qui apprécie assez peu ce retour aux anciennes traditions, passe outre les volontés du souverain et élit Rodéric. Dès lors, la guerre civile ne peut être évitée.
Pendant que Rodéric se bat dans le nord du pays contre les Basques, Achila et son oncle, l’archevêque de Séville, ne trouvent rien de mieux que de s’allier au chef arabe Mûsâ, sans penser que cette traîtrise allait bientôt livrer toute l’Espagne aux conquérants arabes.
Mûsâ envoie son meilleur lieutenant, Târiq ibn Ziyâd, un Berbère, qui traverse le détroit appelé depuis Jabal al-Târiq ou Gibraltar…
Les armées ennemies se rencontrent le 19 juillet 711 à Jerez de la Frontera, sur les rives du Guadalete. Le Wisigoth se bat comme un lion, en vain… Après sept jours de combats, Rodéric est tué et ses armées vaincues : l’Espagne wisigothique n’est plus et l’Espagne musulmane est là pour sept siècles !