L’éther au service de la chirurgie

William Morton (1819-1868).
William Morton (1819-1868).

C’est un jeune dentiste de Boston, William Morton, qui, le premier, eut l’occasion d’utiliser l’éther pour endormir un patient. L’idée était à l’origine du professeur Jackson… ce qui n’empêchera pas Morton de breveter l’utilisation de l’éther à son nom. La première fois qu’il l’utilisa, son patient, à qui il venait d’extraire deux dents, déclara que c’était l’expérience la plus amusante qu’il eut jamais vêcu : de quoi donner des envies de recommencer au jeune praticient, qui ne s’en priva évidemment pas.
L’Angleterre découvrit rapidement, et grâce aux bons soins de Morton, l’utilisation de l’éther puis ce fut le tour de la France où, le 12 janvier 1847, le docteur Malgaigne pratiqua pour la première fois une opération avec l’éther comme anesthésiant…