Louis XI… au cachot !

Louis XI contraint de signer le traité de Péronne, présenté par Charles le Téméraire.
Louis XI contraint de signer le traité de Péronne, présenté par Charles le Téméraire.

Rusé, perfide, diplomate, tortueux, Louis XI est, sans doute, un des rois de France les plus passionnants. Dès le début de son règne, il tente de soumettre définitivement les grands féodaux du royaume, unis contre le souverain au sein de la Ligue du Bien public.
Après avoir signé une paix séparée avec le duc de Bretagne et avec son frère, Charles, Louis XI s’emploie à ménager un accord semblable avec Charles, duc de Bourgogne, le prince le plus riche et le plus puissant de toute l’Europe. L’entrevue a lieu à Péronne, le 3 octobre 1468. Mais Louis XI vient à peine d’arriver au château que des nouvelles inquiétantes parviennent de Flandre : les Liégeois, soutenus par le roi de France, se sont révoltés !
Furieux, Charles le Téméraire, s’empare du roi et le retient prisonnier trois jours durant. Le roi n’a d’autre choix que de s’incliner et de signer le traité de Péronne qui lui redonne la liberté quelques jours plus tard.
Après cette humiliation, la lutte entre le roi de France et la maison de Bourgogne ne fera que s’intensifier et Louis n’aura de cesse de détruire la toute-puissance bourguignonne…