Quand Hamlet vivait encore

William Shakespeare (1564-1616).
William Shakespeare (1564-1616).

Si tout le monde est bien convaincu que Richard II ou Henri V, héros des pièces éponymes de Shakespeare, sont bien des personnages historiques, bien peu imaginent qu’il puisse en être de même du personnage d’Hamlet. L’est-il d’ailleurs ? Le fait est que le nom d’Hamlet et son histoire sont bien antérieures à la pièce de l’Anglais. Le premier à le mentionner est Saxo Grammaticus, un historien du XIIIe siècle. Selon lui, Hamlet était un prince danois qui vivait au IIe siècle. De nombreuses sagas nordiques relatent également son histoire, celle du fils d’Horvendill, roi de Jutland. Ce dernier aurait été assassiné par son frère, Fengo, qui aurait ensuite épousé la veuve d’Horvendill. Hamlet, héritier légitime et témoin du meurtre, représente un danger dans la prise de pouvoir de Fengo, qui tente de l’assassiner. Afin d’échapper aux sbires de son oncle, Hamlet feint alors la folie.
La fin de l’histoire varie. Saxo Grammaticus ne donne aucune conclusion ; quant aux sagas, certaines précisent qu’Hamlet assassine son oncle au cours d’une orgie et qu’il reprend le trône de son père, celui qui devait légitimement lui revenir.
Ainsi vécut Hamlet, héros de l’histoire danoise avant d’être immortalisé par William Shakespeare à la fin du XVIe siècle.