Rodolphe, roi de France

Rodolphe ou Raoul, duc de Bourgogne, roi de France de 923 à 936.
Rodolphe ou Raoul, duc de Bourgogne, roi de France de 923 à 936.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, la lutte de pouvoir entre les Carolingiens et les Capétiens ne concerne pas uniquement Lothaire ou Louis le Fainéant et Hugues Capet. Tout commence un siècle plus tôt, quand Eudes de France, fils du célèbre Robert le Fort, se fait couronner roi, en 888, après la déposition de Charles le Gros. En fait, à chaque carence du pouvoir carolingien, les seigneurs du royaume élisent un prince de la maison de France. Ainsi en sera-t-il en 922, quand Robert Ier devient roi, puis en 923 avec l’élection de Rodolphe ou Raoul de Bourgogne.
Gendre de Robert Ier, il est poussé par son beau-frère, Hugues le Grand que l’on surnommera le « faiseur de roi ». Rodolphe devra, tout au long de son règne, combattre les Normands, fidèles à Charles le Simple, mais aussi les Aquitains et un puissant seigneur, Héribert de Vermandois. Il triomphera de tous, dépouillera presque entièrement Héribert et pourra proclamer que « Rodolphe, par la grâce de Dieu roi des Français, des Bourguignons, des Aquitains » est « invincible, pieux et toujours auguste ».
À sa mort, en janvier 936, la dynastie capétienne domine le royaume…