Cromwell, « l’expert religieux » d’Henri VIII

Thomas Cromwell (v. 1485-1540).
Thomas Cromwell (v. 1485-1540).

Avec un souverain tel qu’Henri VIII, l’ascension pouvait certes être rapide, mais la descente pouvait également s’avérer fatale au moindre écart. Thomas Cromwell, qui n’a aucun rapport avec Oliver et Richard Cromwell, les fameux lords protecteurs, en fera l’amère expérience.
Soldat puis marchand en Italie, bref, aventurier, cet homme de basse extraction va trouver la fortune au service de Wolsey, cardinal et homme politique chargé des Affaires étrangères sous Henri VIII. Une fortune qui va conduire Cromwell jusqu’au Parlement anglais –rien de moins- où il va s’autoproclamer expert en questions religieuses. Certes, la période s’y prêtait ; elle allait même devenir une qualité indispensable au point que Cromwell deviendra le principal conseiller du souverain sur ce problème. Sa formation ? Nulle. Son expérience ? Idem, à moins que l’on ne compte pour telle la confiscation des biens des monastères que Cromwell opérera au nom de la couronne… mais pour son propre compte.