La mort d’Agrippine

Le grand historien romain Tacite, qui a bien souvent la dent dure, n’épargne pas Agrippine, la mère de Néron et sa plus illustre victime.
Elle fut, écrit-il, consumée de toutes les passions d’un pouvoir malfaisant.
Fille de Germanicus, elle épouse tout d’abord Domitius Ahenobarbus, dont elle aura un enfant, Néron. Après un long veuvage, elle devient la quatrième épouse de son oncle, Claude, empereur pusillanime sur lequel elle exerce une domination absolue.