La solidarité des ménestrels

Des ménestrels, d'après une iconographie du XIXe siècle.
Des ménestrels, d’après une iconographie du XIXe siècle.

Alors que les troubadours de Provence, et les trouvères de Champagne composent des épopées ou des chansons, le ménestrel, comme le jongleur, auquel il est bien souvent associé, a pour unique vocation de parcourir les routes, allant de châteaux en demeures, pour chanter quelques chansons ou jouer de la musique. Et alors que les confréries se répandent surtout aux XIIIe et XIVe siècles, cette vie d’errance va pousser les musiciens à se constituer, avant les autres, en confréries. Le 14 septembre 1321, la première d’entre elles se constitue à Paris, sous le nom de Saint-Julien-des-ménestrels, permettant à tous les musiciens de Paris de se soutenir et de se porter assistance.