Le mea culpa du comte de Toulouse

Sceau de Raymond VI de Toulouse (1156-1222).
Sceau de Raymond VI de Toulouse (1156-1222).

Or le comte Raymond se levant alors à Saint-Gilles, le légat du Saint-Père, avec frère Pierre de Castelneau, y arriva, disputant toujours avec tous des hérésies, si bien qu’il se prit de paroles et querelles à ce sujet avec un gentilhomme, serviteur du comte Raymond de Toulouse. Et leur dispute alla si loin, qu’à la fin ledit gentilhomme donna d’une épée à travers le corps à Pierre de Castelneau et le tua et fit mourir…
Après cet assassinat, vrai ou supposé, le pape lança la croisade contre les Albigeois, dont beaucoup étaient des serviteurs du comte Raymond VI de Toulouse. Tantôt pour les Cathares, tantôt pour l’Église, Raymond VI tentait surtout de sauver ses terres de l’avidité de Simon de Montfort et des barons français.