Le Moyen Âge fantastique

Le merveilleux est l’une des composantes les plus intéressantes de l’imaginaire médiéval. Il s’inspire, à la fois, du vieux fond païen de l’Antiquité, de la mythologie celtique et de la Bible et se base sur les descriptions de Pline ou des récits de voyages exotiques, notamment ceux de Marco Polo. Puisant largement dans le répertoire antique, le merveilleux permet d’introduire le surnaturel et l’irréel dans les récits historiographiques ou amoureux et s’adapte tout à fait à la mentalité des hommes du Moyen Âge où tout est symbole.