Les Francs-archers

Profitant de la trêve conclue avec les Anglais, en 1444, Charles VII tente de réorganiser le royaume.
Deux expéditions, l’une contre les Suisses, qui s’attaquent à l’empereur d’Allemagne, la seconde contre les Messins, opposés au duc de Lorraine, sont montées.
Ainsi affranchi des éléments les plus perturbateurs, le roi Charles VII, par l’ordonnance du 28 avril 1448, crée les Francs-archers.
Recrutés par paroisse, à raison d’un homme pour quatre-vingts habitations, chaque archer doit fournir son propre équipage.
Recevant une solde régulière, il est, en outre, exempté de l’impôt direct, ce qui attire rapidement les familles les plus aisées.
L’institution, détournée de son but, est supprimée par Louis XI en 1480.