« Opération coup de poing » en Valteline

Allégorie illustrant la soumission des Grisons.

À priori, rien ne paraît plus étranger à la France que la Valteline, vallée reculée des Alpes.
Les habitants de la Valteline, Italiens de langue et catholiques, vivaient sous la domination des Grisons, protestants de langue allemande, jusqu’à ce que les Valtelins se révoltent, en août 1620. Ils massacrent tous les Grisons qu’ils rencontrent et appellent à la rescousse les Espagnols, qui s’installent dans la vallée. Plus tard, bien que ces derniers, sur demande de la France, aient remis au pape les quatre forteresses qu’ils détenaient dans la vallée, il semble évident que le passage de la Valteline leur est assuré. Le petit pays devient alors une route fort fréquentée par les armées autrichiennes et espagnoles ; un lien qui unit les deux monarchies des Habsbourgs. Ce lien, Richelieu entend bien le couper.