Une semaine en enfer

Représentation médiévale d'une torture en enfer.
Représentation médiévale d’une torture en enfer.

Au Moyen Âge, la vision de l’enfer est celle d’un haut-fourneau, d’un brasier dans lequel les flammes lèchent les corps suppliciés des condamnés.
Mais n’allez pas croire qu’il n’y avait pas la moindre variété dans les souffrances, bien au contraire : il y en avait au moins six, selon le récit du voyage de saint Brendan, écrit au IXe siècle, une pour chaque jour de la semaine -le dimanche étant férié ! Voici, par exemple, une semaine infernale telle que Judas la raconta le jour où, assis au bord de l’eau, il rencontra le saint :
Le lundi, je suis cloué sur la roue et je tourne comme le vent.
Le mardi, je suis étendu sur une herse et chargé de roches : regardez mon corps, comme il est percé.
Le mercredi, je bous dans la poix, où je suis devenu noir, comme vous voyez ; puis je suis embroché et rôti comme un quartier de viande.